Santé : top 3 des nuisances au bureau

By 29 novembre 2013décembre 18th, 2013Blog

Temps passé devant l’écran, température ambiante et niveau sonore de l’espace de travail : voici le top 3 des nuisances ressenties au travail, selon le baromètre CSA/Actineo.

Selon le baromètre CSA/Actineo réalisé entre septembre et octobre dernier sur la qualité de vie au bureau*, il apparaît que de plus en plus de cadres sont exigeants vis-à-vis de l’aménagement de leur espace de travail, qui est insuffisamment pris en compte pour 39% d’entre eux (contre 34% en 2011). Cette insatisfaction monte à 56% pour ceux qui travaillent dans un open-space. Voici, selon ce baromètre, le top 3 des nuisances perçues par le salarié comme impactant sur son état de santé et auxquelles, selon lui, son entreprise ou organisation n’accorde pas assez d’importance.

1 – Durée de travail quotidienne sur écran

Pour le cadre, ce point est essentiel : 41% des salariés interrogés estiment que les longues heures passées devant l’écran (entre 6 et 8 heures par jour pour 40% d’entre eux) ont pu avoir un impact sur leur santé au cours des six derniers mois et 40% d’entre eux considèrent que leur entreprise ou organisation ne tient pas suffisamment compte de ce problème. De fait, l’étude CSA/Actineo constate qu’il s’agit « du nouveau mal du siècle avec 59% des salariés sujets à une douleur au dos, et souffrant dans une moindre proportion de douleurs aux yeux, à la nuque et à la tête. Cela induit des douleurs cervicales, une sensation de fatigue visuelle et des contractures musculaires.

2 – Température ambiante

Cette question vient en deuxième lieu des préoccupations des salariés : ceux-ci s’en inquiètent à 37% pour leur santé et 36% souhaitent que cette problématique du trop chaud ou du trop froid soit mieux prise en compte par leur entreprise. On se souvient des épisodes caniculaires de ces derniers étés où les ventes de ventilateurs ont explosé…

3 – Niveau sonore de son espace au travail

Troisième plus grande source de préoccupations des cadres, celle du niveau sonore de leur espace de travail. 38% d’entre eux souhaitent que leur entreprise s’en occupe plus. Pour rester dans le même domaine, les ondes électro-magnétiques inquiètent également : selon l’enquête,  48% de cadres souhaitent des actions dans ce domaine. Autres sources d’inquiétude des cadres en matière de qualité de vie au bureau : la décoration de l’espace de travail, l’air respiré, l’ergonomie du siège, la qualité de l’éclairage dans l’espace de travail, ainsi que l’hygiène et les risques d’épidémies liés à la mutualisation des équipements.

Laetitia Gallin

Author Laetitia Gallin

More posts by Laetitia Gallin