Skip to main content

Pourquoi les normes environnementales boostent la productivité des salariés ?

By 16 février 2014Blog

Le saviez-vous ? Les normes environnementales (type ISO 14 001) dopent les résultats financiers des entreprises et leur impact sur l’environnement, mais pas seulement. Ces démarches ont aussi un impact positif sur la productivité des salariés. Explications.

 

L’étude menée par la Fondation Paris-Dauphine en partenariat avec l’Afnor sur l’impact des démarches environnementales sur la productivité au travail a de quoi réjouir les entreprises certifiées.

En effet, leurs collaborateurs seraient 16% plus productifs que la moyenne constatée dans les autres entreprises. Plusieurs facteurs cohabitent pour expliquer ce gain.

 

D’abord, cette démarche contribue au développement d’appartenance des salariés à leur entreprise. « Auprès de leurs amis, de leur famille, bref de leur entourage, ses salariés se disent fiers de travailler pour une entreprise responsable. Ils sont prêts à fournir des efforts supplémentaires pour leur employeur », souligne Sanja Pekovic, co-auteur de l’étude avec Magali Delmas et chercheur associée à la chaire performance des organisations de l’Université Paris- Dauphine / Groupe Afnor.

 

Cette démarche constitue une réponse aux attentes, de plus en plus croissantes, des salariés qui veulent avoir, via leur travail, une influence positive sur le monde qui les entoure. Deuxième explication à cette augmentation de productivité : la formation des salariés. Lorsqu’une entreprise fait certifier ses activités selon les exigences de la norme ISO 14001, ses collaborateurs sont formés à l’engagement environnemental de l’organisation, ce qui les conduit à davantage travailler ensemble pour réduire l’impact de l’entreprise sur l’environnement.

 

Enfin, « l’adoption de normes environnementales induit des changements organisationnels, qui améliorent les pratiques de travail et peuvent créer des interactions positives entre l’organisation et ses salariés », argumente Sanja Pekovic. Sentiment d’appartenance, formation ad hoc, relations interpersonnelles favorisent donc la motivation des salariés au travail. Des salariés motivés sont toujours plus efficaces que des collaborateurs désabusés par leur boulot. A méditer !

 

Sylvie Laidet, Myrh, 23/01/2014

Laetitia Gallin

Author Laetitia Gallin

More posts by Laetitia Gallin