Lutter contre l’absentéisme par le sport ?

By 13 août 2018 Blog

Véritable fléau des temps modernes, l’absentéisme continue de sévir en France avec, selon le 8e baromètre de l’Absentéisme Ayming, 4,55% d’absentéisme en France en 2015, PME et TPE comprises. Un rapport met en lumière le fait que les salariés français sont moins motivés et plus absents que leurs voisins européens. Une réalité qui coûte cher aux entreprises françaises mais qui pourrait bien ouvrir la voie à certaines solutions concrètes… et sportives.

L’absentéisme coûte cher aux entreprises françaises

Si l’on interroge les DRH, à en croire une étude réalisée pour le cabinet Réhalto par Opinionway, le coût de l’absentéisme demeure une grande inconnue dans les bureaux des RH français. Si l’on note que les salariés français sont absents à raison de 16,6 jours par an en moyenne, l’évaluation des conséquences financières de ces journées non-travaillées est néanmoins un sujet sur lequel il conviendrait de se pencher. Un salarié absent, en dehors des périodes de congé et autres RTT, équivaut à un éventuel remplacement temporaire, à une perte de valeur ajoutée liée à l’absence, à une perte de productivité… En tout, ce sont 45 milliards d’euros que les entreprises perdraient chaque année à cause de l’absentéisme. Si l’on ajoute, à ce montant les cotisations liées aux accidents du travail et aux maladies professionnelles, la facture grimpe jusqu’à 60 milliards d’euros annuels !

Pourquoi les salariés français sont-ils absents ?

L’étude Opinionway indique que 20% des salariés estiment que l’absentéisme est intimement lié au travail. Paradoxalement, seuls 40% des DRH disent avoir mis en place des mesures de prévention pour lutter contre l’absentéisme.

Si l’on considère l’absentéisme dans la Fonction publique, les résultats sont effarants : 9,3% en 2015, soit largement plus que dans le privé, avec une progression de 6% entre 2014 et 2015. Ces chiffres émanent d’une étude menée par Sofax, courtier en assurance pour les Fonctions publiques territoriale et hospitalière. Ils sont accompagnés d’informations qui indiquent que, dans la majeure partie des cas (90%), l’absentéisme des fonctionnaires est lié à des problèmes de santé.

Plus de sport, moins d’absentéisme ?

S’il est difficile de juger du coût de l’absentéisme, il est encore plus compliqué de lutter contre ce problème. Dans les entreprises comme dans la Fonction publique, les DRH sont démunis face aux arrêts maladie et autres absences justifiées ou non, sans stratégie permettant d’en venir à bout à terme.

Illustrant une success story à sa manière, la Mairie de Poissy a mis en œuvre un système qui semble ouvrir la porte à une solution concrète contre l’absentéisme. La mairie, en effet, propose à ses 800 agents de pratiquer du sport, à raison de 2 heures par semaine, sur leur temps de travail (déplacements inclus). Cette proposition est faite sur la base du volontariat et l’objectif de la mairie est d’améliorer les conditions de travail de chaque agent.

Concrètement, chaque employé de mairie pourra choisir entre une série de 6 activités (marche nordique, gym, natation etc.), après avoir déposé un certificat médical attestant leur capacité à pratiquer une activité sportive.

Une période de test de 3 ans a été mise en place, pour que les employés de la mairie de Poissy se sentent mieux dans leur corps et mieux dans leur tête. A suivre…

Marilyn GUILLAUME

[Source: myRHline]

Laetitia Gallin

Author Laetitia Gallin

More posts by Laetitia Gallin