L’Open Space : un paradoxe en voie d’extinction ?

By 5 avril 2019 Blog

L’ Open Space ou cet espace de travail ouvert divise les entreprises. D’un côté, celles qui vantent une meilleure communication entre les services, une hiérarchie invisible et plus accessible. De l’autre, celles qui en dénoncent les effets pervers ou le sentiment d’être « entendu » par tous et notamment sa hiérarchie que l’on identifie avec ou sans cloison.

Open Space et Espace de Coworking : deux salles deux ambiances

Souvent confondus, ces deux modèles d’organisation de l’espace de travail sont diamétralement opposés. L’Open Space est cet espace dit « ouvert » à l’ensemble des collaborateurs dans le but de créer une proximité entre les équipes et les directions en vue d’améliorer la communication au sein de l’entreprise. Le Coworking englobe quant à lui, des open spaces, des bureaux fermés ou semi-privés et réunit des collaborateurs d’entreprises différentes.

L’Open Space : un indicateur ou amplificateur des risques psychosociaux ?

Alcoolisme, absentéisme ou burnout sont plus facilement identifiables lorsque les collaborateurs opèrent dans un même espace. Par ailleurs, le recours à l’Open Space va à l’encontre d’une politique visant à créer un environnement de bien-être. Le collaborateur est moins tenté d’apporter sa touche personnelle (photos de famille, dessins…) sur son espace de travail. De son côté, l’entreprise sera dans l’impossibilité de « customiser » ses locaux à l’image de sa marque ou de sa culture d’entreprise.

Si l’on déplore un contrôle accru des managers (fondé sur le ressenti des collaborateurs et non une étude prouvée), les managers eux aussi souffrent de cette accessibilité lorsqu’ils se voient livrés trop d’informations de manière désorganisée ou de requêtes auxquelles ils ne peuvent accéder. C’est le climat général au sein de l’entreprise qui est mis à mal.

A Smart Blog

Lire la suite de cet article sur le Blog de myRHline

Lire l'article
Laetitia Gallin

Author Laetitia Gallin

More posts by Laetitia Gallin