Skip to main content

Baromètre 2019 : les trois tendances de l’expérience collaborateur

By 17 mars 2019mars 18th, 2019Blog

Où en sont les acteurs de la sphère RH – experts et responsables en entreprise – au sujet de l’expérience collaborateur ? Connaissent-ils la notion, comment la perçoivent-ils, la mettent-ils en pratique ? Parlons RH, en partenariat avec GlobePayroll, est allé poser la question directement aux intéressés. Les résultats de la deuxième vague de ce baromètre exclusif sont riches. Nous avons choisi d’en extraire trois principales tendances.

Tendance 1 : l’expérience collaborateur progresse dans les esprits…

+7 points : c’est la progression qu’a connue, en un an, la part des responsables RH qui déclarent « bien » ou « très bien connaître » la notion d’expérience collaborateur, selon la deuxième édition de notre baromètre. C’est désormais le cas de près des trois quarts des responsables interrogés. Près d’un sur cinq estime même en avoir une très bonne appréhension.

Certes, toutes les entreprises ne sont pas égales devant cette évolution : les responsables RH des TPE ne sont que 62% à être familiers de la notion, contre 81% dans les très grandes structures. Surtout, ce sont ces dernières qui « tirent » l’augmentation : la connaissance du sujet a crû de 10 à 14 points dans les entreprises de 1000 salariés et plus.

Que s’est-il donc passé en un an ? L’expérience collaborateur a le vent en poupe dans la littérature RH. Les deux premiers ouvrages en français sont sortis coup sur coup entre fin 2017 et 2018 – le dernier en date étant celui de Séverine Loureiro, qui nous en parle ici. Bref, le sujet est dans l’air, et on peut penser que les DRH et leurs collaborateurs immédiats ont été davantage exposé à la thématique, en particulier dans les entreprises les plus grandes et les plus structurées en matière de gestion des ressources humaines.

La bonne santé de l’économie a également pu bénéficier à la réflexion RH. Le baromètre nous donne des éléments sur la qualité de celle-ci : les responsables RH continuent à voir majoritairement dans l’expérience collaborateur une question stratégique de long terme (62%), mais ce chiffre est en recul de 9 points. A l’inverse, la part de ceux qui y voient un outil concret d’amélioration d’efficacité de l’entreprise à court terme augmente significativement à 31% (+8 points). Les responsables RH ne sont donc pas seulement plus nombreux à connaître l’expérience collaborateur : ils la conçoivent davantage comme un outil opérationnel.

A Smart Blog

Lire la suite de cet article sur le Blog de ParlonsRH

Lire l'article
Laetitia Gallin

Author Laetitia Gallin

More posts by Laetitia Gallin